Nina Richard

Et plus argentique, à l’ancienne ou ancré dans la modernité avec ton numérique ? Les deux peut-être !

Je suis plus numérique car j'adore le traitement en post production, j'adore traiter mes photos, pour moi ça fait partie de la prise de vue. Çà permet aux autres de voir les choses comme je les vois, à travers mes yeux. De mieux comprendre l'histoire que je raconte quoi. Mais j'adore l'argentique, j'ai pas l'occasion d'en faire beaucoup, à part quand je pars en voyage car je prends le temps, donc c'est surtout une question de moyen et de temps mais j'ai vraiment vraiment envie de m'y mettre sérieusement ! En plus je suis un peu une cool kid des années 80 tu vois, casquette, lunettes rondes, banane, tous mes vetements achetés en friperie, j'adore le rock et la pop etc. Je suis complètement nostalgique d'une époque que je n'ai jamais connue, donc je pense avoir très bientôt une grosse période argentique. Exemple photo numérique :
1537191946.jpg

Pour la carte d’identité d’un photographe c’est important : tu utilises quel(s) appareil(s) ?

Alors, j'ai acheté un Canon 70D qui était mon tout premier boitier reflex, c'était pour tourner de la fiction à la base, et puis en fait j'ai commencé à prendre des photos avec et j'ai jamais arrêté. Je suis passée sur un 5D Mark III en avril dernier.

Tu as déjà vécu un moment, CE moment qui rend a rendu une de tes photographies unique à tes yeux ?

Oui, beaucoup de fois. Je suis assez dure envers moi-même et mon travail. Si il n'y a pas de l'émotion ou de message dans mes clichés, je ne les traite même pas. Quand je prends une photo qui me plaît, à la seconde ou j'appuie sur le déclencheur, elle va me rester en tête jusqu'à ce que je la traite. Je vais rentrer le plus vite possible, brancher mon appareil, et parmi les milliers de fichiers aller chercher celle qui s'est démarquée. Parfois je suis déçue, parfois c'est pas ce dont à quoi je m'attendais. Mon but c'est de capturer cet instant de réalité et de le rendre intemporel et universel, et c'est dur, mais c'est quelque chose que je m'impose, et si j'y arrive pas, ce qui arrive très souvent, je laisse tomber et je réessaie le lendemain, car même si je vais réessayer au même endroit, c'est à un moment différent avec des personnes différentes, et donc tout change.

Comment définirais-tu ton approche de la photographie ?

Mon approche de la photographie est assez particulière, très influencée par d'autres arts, surtout le cinéma car c'est une de mes autres grandes passions. Je suis quelqu'un de très passive face au monde qui m'entoure, quand je marche dans la rue, je suis dans ma bulle, musique à fond et mon cerveau carbure. Je m'imagine tout et n'importe quoi, je pense et réfléchis en permanence et j'adore ça. Je mets sans cesse le monde en pause. Parfois je m'arrête et je regarde juste, je pense et je continue mon chemin. Pour moi c'est ça la photographie, c'est arrêter le monde pendant 1 seconde, 1/100eme de seconde ou même 1/1000ème de seconde selon ce que tu veux montrer, l’interpréter et soumettre ton interprétation aux gens autour. Je suis très peu photographie d'architecture etc, moi ce qui m’intéresse c'est la vie, le mouvement, les sentiments. Si j'arrive à retranscrire le sentiment de quelqu'un à travers un cliché, c'est déjà une grande victoire.

On a bientôt fini… Pour nous aider à mieux te cerner : quel est ton photographe préféré, qui t’inspire ?

J'ai du mal à parler de photographe préféré car je suis inspirée par tellement d'artistes et de formes d'arts différentes et c'est très dur de choisir. Mais il y a une série de photographies qui m'a marquée, c'est celle de Michel Journiac qui s'appelle "24 heures de la vie d'une femme ordinaire". Je suis rarement restée autant de temps à contempler une série de photos, elles m'ont vraiment obsédée et cette série reste une inspiration majeure pour moi aujourd'hui. (elle est exposée au centre pompidou d'ailleurs, si vous souhaitez aller la voir)

Parfois tu te prends pour Claude Monet et tu fais des séries ?

Alors oui, des fois je fais des petites séries de photos. Quand j'en fait c'est que j'ai pas eu l'idée de la photo seule mais de la scène dans sa globalité, et du coup c'est l'évolution de cette scène, comme un petit scénario. Tout est très fictionnel dans ce que je fais, j'aime beaucoup déformer le réel et en faire ma propre réalité à moi.
1537191922.jpg

Tu es plutôt noir et blanc ou couleur ? Montre-nous un exemple dans tes photos !

Alors moi je suis plutôt couleurs ! j'aime beaucoup le noir et blanc mais quand il est justifié, j'ai du mal avec le noir et blanc un peu "facile" parce que "ça rend mieux". Et puis j'adore la couleur en règle générale, j'adore la traiter, la modifier, lui donner la teinte que j'ai envie.
1537191910.jpg

Retrouvez Nina Richard sur: Instagram Facebook Site internet

1537191934.jpg
1537191929.jpg
1537190227.jpg